Nos partenaires

Le RFDP (Réseau des Femmes pour la Défense des Droits et la Paix)

Chloé Crokart,
sociologue,
stage effectué au RFDP en 2011


Le RFDP est une ONG nationale congolaise située à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu, en République Démocratique du Congo. Elle fut créée en 1999 suite à l'initiative de plusieurs femmes, dont Vénantie Bisimwa Nabintu, docteure Honoris Causa de l'UCL depuis 2010.




      
Vénantie Bisimwa Nabintu, l'équipe du RFDP et Odette Iranga Lushayire
L'ONG englobe quatre domaines d'intervention. Elle vise l'éducation aux droits par des formations d'alphabétisation fonctionnelle aux droits, elle assure la dénonciation et la documentation des cas de violations des droits humains et de violences faites aux femmes, elle fournit l'assistance juridique et judiciaire des victimes et elle inclut la notion de " transformation de conflit " qui se retrouve dans plusieurs de ses actions.

La " transformation de conflit " représente l'ensemble des moyens visant un changement vers la paix, regroupant aussi bien des formations que des outils de médiation directe. Les stratégies d'actions se résument aux plaidoyers, dialogues, informations, formations, dénonciations et recherches. Plusieurs dimensions qui sont essentielles et complémentaires pour un fonctionnement holistique sont abordées : la dimension psycho-sociale, juridique, politique et actuellement, suite à un nouveau projet, économique. Mais, la dimension sociale et d'éducation par la formation prime sur la majorité des actions du RFDP.

Quant à son organisation, le RFDP fonctionne en réseau composé de "sous-structures", comme le Comité d'Alerte pour la Paix (CAP), qui sont établies dans les villages. Celles-ci fournissent un service direct aux personnes des territoires. Les bénéficiaires deviennent des actrices de changement dans l'organisation. La structuration élargie dans les territoires permet un relais immédiat sur le terrain. "Les CAP sont les yeux du RFDP, sans CAP, le RFDP ne peut exister car ils s'outillent mutuellement".

Cependant, le RFDP est dépendant d'appuis financiers venant de bailleurs de fonds étrangers. L'organisation n'a pas de ressources propres ce qui génère des insuffisances financières et un besoin fondamental d'aides extérieures pour mener à bien ses projets.

Sa structuration, sa reconnaissance nationale et internationale, ses formations continues et la force holistique de l'organisation constituent les points forts de l'ONG.


      

      
La marche mondiale des femmes


Au sein du RFDP, trois personnes se sont particulièrement impliquées dans le projet "Centre de Documentation Henri Simonart". Il s'agit de Vénantie Bisimwa Nabintu, Odette Iranga Lushayire et Jean-Baptiste Baciyunjuze, alias Bachi.

Vénantie Bisimwa Nabintu,Docteure Honoris Causa de l'UCL, personne ressource sur le terrain lors de l'initialisation du centre, est une personnalité forte, reconnue dans son entourage comme une femme battante, prête à tout pour défendre le droit de ses concitoyens. Secrétaire exécutive du RFDP et responsable du secteur genre au PNUD à Bukavu, Vénantie est une femme déterminée pour le respect de la justice et des droits de l'homme dans son pays. Odette Iranga Lushayire, chargée du suivi de projet CHS, assistance du bureau " Docteur Honoris Causa " du RFDP, se dévoue jour et nuit pour que le projet se développe de manière optimale. Toujours souriante, dynamique et volontaire pour des missions improvisées sur le terrain, elle représente un des pilier du RFDP sans qui plusieurs projets ne tourneraient pas si bien. Femme militante pour les droits, toujours à la recherche de nouvelles rencontres, elle transmet sa volonté de manière enjouée et chaleureuse. Son organisation dans ses projets lui permet d'être en première ligne sur diverses pistes. Jean-Baptiste Baciyunjuze, alias Bachi, chargé de programme du RFDP, un homme parmi toutes ces femmes… mais pas n'importe lequel ! Toujours au travail, motivé pour un changement vers plus de liberté et d'égalité, " Bachi " semble être toujours le premier présent sur le terrain pour écouter et transmettre les informations. Grâce à sa volonté et sa détermination, on le trouve au bureau du lundi au dimanche, de 8h à 20h. Prêt à partager, à lancer de nouveaux projets et assumer cela parfois seul, c'est un homme d'ambition aux épaules solides.